Menu actions HALTE SIDA

Présidente Fondatrice et Vice-Président

advertisement

advertisement

advertisement

Nos coordonnées

Association HALTE SIDA
90 av Général Leclerc
92340 Bourg La Reine

7 Mars 2005 - Obsèques d'un orphelin

Ce garçon orphelin du SIDA élevé par une tante avait contracté le virus depuis son jeune âge et inscrit dans notre association. Il était en phase maladie depuis longtemps et était souvent admis à l’hôpital général A CISE de Pointe Noire. Il avait pour marraine Mme Nicole LABARRE qui l’entretenait sans relâche dans sa vie. Depuis, Matondo avait retrouvé la joie de vivre et il s’est attaché à la vie en sachant qu’il était en sécurité avec sa marraine qui l’aimait tant. Un lien d’amour s’était établi entre les deux ainsi qu’une complicité incroyable. MATONDO était fier d’avoir pour marraine cette dame de cœur qui lui donnait son amour, lui offrait des cadeaux et qui faisait en sorte que rien ne manque à son filleul malade.

 

Pour voir les photos, cliquez ici 

Lors de la visite des agents de la banque centrale au sein de notre association en début de mois de février 2005, MATONDO a prit part à cette rencontre et a eut un repas avec les autres orphelins, physiquement, il était fort et rayonnait en dépit de quelques boutons cutanés apparents sur les bras et les jambes. Malheureusement, la dernière semaine du mois de Février, il a fait une rechute et de nouveau hospitalisé dans un service de soins intensifs. Les membres de l’association Halte SIDA étaient à son chevet régulièrement. Sa marraine, chrétienne pratiquante intercédait sans faille pour son petit protégé qui par la volonté de Dieu a fini par succombé dans la nuit du 25 au 26 Février 2005. C était la fin d un combat.

L association HALTE SIDA a fait face à une partie de frais des ordonnances médicales et ce grâce à l appui financier reçu de CHEVRON TEXACO en fin d’année 2004. La famille d’accueil du défunt, étant sans ressource n’a pas réussi à collecter de l’argent pour l’inhumation de MATONDO, si bien que le petit corps de ce dernier est resté 11 jours à la morgue par manque d’argent. Sa marraine, dans ses démarches a donc fait le nécessaire pour obtenir une réduction auprès des pompes funèbres afin que le cout soit revu à la baisse, chose qu’elle a obtenu. La famille a pu réunir un peu d’argent. Mme LABARRE, marraine de l’enfant s’est occupé de l’habillement du corps. L’association a acheté une gerbe de fleurs et s’est chargée de frais nécessaires inhérents à l’inhumation, tel que la célébration d’une messe requiem, prise des photos et déplacement des membres de l’association au lieu de l’inhumation (Mont Kamba, cimetière municipal) le 9 Mars 2005.

Voilà encore un enfant qui trouve la mort à fleur de l’âge à cause du VIH SIDA qui continue d’innombrables victimes dans le monde en général et dans notre pays en particulier. Luttons contre la propagation  du SIDA pour épargner la vie des nouvelles générations sinon c est le chaos. La prévention doit se faire à tous les niveaux pour freiner la contamination.